Composition du Conseil d'Administration

 

Bureau

 

Président

Monsieur MARTIN-BALNOIS Jean-Yves - Directeur d’Etablissement retraité - Personne Physique

Vice Président

Monsieur LE CAPITAINE Jean-Yves - Chef de service - Personne Physique

Trésorier

Monsieur GILLES Jean-Gabriel - Chef de service - Personne Morale

Secrétaire

Monsieur BOUTS Jérôme - Directeur d’établissement - Personne Physique

   

 

Statuts

Adoptés par l’assemblée générale extraordinaire du 27 avril 2016

 

Préambule

 

Les adhérents de l'Association Régionale pour l’Institut de Formation en Travail Social des Pays de la Loire (ARIFTS Pays de la Loire), régie par la loi du 1er juillet 1901 et ses décrets d'application, créée le 16 octobre 2008, décident en assemblée générale extraordinaire convoquée le 27 avril 2016 d'adopter les présents statuts.

Charte associative

Septembre 2015

Approuvée par le Conseil d'administration du 24 juin 2015

 

Cette charte a été élaborée à partir des échanges et débats menés en séminaire des adhérents et en réunion de Bureau de l'association. Elle exprime les principes éthiques partagés par les associés ; elle est la référence pour l'ensemble des acteurs de l'ARIFTS.

Historique de l'Association

En 1999, six associations des Pays de la Loire créent l’Association  Régionale du Réseau des Instituts de Formation en Travail Social (ARRIFTS) « pour favoriser la coordination des actions des centres de formation en travail social, le partage de leurs analyses et l’élaboration des réponses appropriées face aux évolutions du secteur social et médico-social ».

L’intention de mutualisation est fortement affirmée dans un contexte où l’Etat assume le rôle de pilote des formations sociales et conduit  la rénovation de nombreux diplômes. Les schémas national et régionaux des formations en travail social confirment, en 2001, la volonté de l’Etat d’assurer la régulation du dispositif des formations en veillant, entre autres orientations, à la répartition des mesures nouvelles entre les régions et en encourageant les transversalités entre formations et, donc, les rapprochements entre centres de formation.

Communiqué de l'Association

L'association  ARIFTS exprime sa profonde émotion face à l'horreur des attentats survenus à Paris le 13 novembre 2015 et tient à témoigner toute sa solidarité à l'égard des  familles des victimes. ILS massacrent parce qu’Ils n'aiment pas notre jeunesse, nos libertés démocratiques, nos droits d’expression, nos pratiques culturelles, notre goût pour la vie. ILS veulent nous diviser et espèrent installer en France la guerre civile. Après la douleur reprenons notre équilibre et notre assurance.  Construisons encore plus de solidarités. Que les minutes de silence fassent le bruit de la résistance citoyenne.

"Ombres empruntées à vos présences, amis de la survivance"

"Pour parler profondément il faut descendre bas, remonter sans cesse vers l'émotion. Tendre nos ombres vers la pureté de cristal et son chant intérieur qui résonne à chaque heurt"

"L'innommable est aux carrefours des instants lumineux"

"Je m'arroge le droit d'espérer, contre tout"

"De cette peur nous ne revenons pas intacts"

"Le désespoir n'est pas vain, il fait se dresser les âmes et prépare les guerriers au combat"

"Les cris ont cessé d'être mon lot. La joie demeure une arme contre les tyrans."

Lignes extraites de "Lettres Mortes" Prix Poésimage 1995, Prix Copo 2014 du Poète français S.Mohamed.

 

Le 19/11/2015

Pour l'Association
JYMB - Président

 

L' ARIFTS : Solidaire des actions menées en faveur des réfugiés

Meina, doctorante en biologie: « Depuis le début de la crise, je vois des gens qui meurent et ça me touche. Mais quand j'ai vu cette photo du petit garçon, j'ai cru voir le mien. J'en peux plus de voir cette image. En Hongrie ou ailleurs, on dit que c'est une invasion de l'islam ou je ne sais quoi mais c'est une erreur : ce sont juste des êtres humains. C'est la première fois que je me mobilise ainsi. Si je vis en France, c'est pour mes études, je veux repartir après. Mais je viens d'un pays pauvre et je sais ce que c'est. Si les gens prennent de tels risques, ce n'est pas seulement qu'ils ont faim. C'est qu'ils craignent pour leur vie. »

L'ARIFTS est adhérente des institutions suivantes

Back to top