Mercredi 15 novembre 2017

Journée d'étude : 50 ans du DE ES (diplôme d'état d'éducateur spécialisé)

Retour vers le futur des éducateurs spécialisés, un métier sous (hautes) tensions.

 

Voir l'affiche de la journée d'étude

 

Les éducateurs sont nés d’un rêve issu des « œuvres » et des lumières.              

De manière plus lointaine, leurs racines plongent dans l’amour, le secours de l’autre et dans la philosophie.

Avant de devenir, plus récemment (1944) une pratique répandue, soutenue socialement en France, avec ses techniques, ses formations, sa culture spécifique et tout à la fois indéfinissable. Jusqu’à un diplôme d’Etat, en 1967.

Un métier marqué tout au long de son apparition par la multiplicité de ses influences, pétri par nombre de praticiens et chercheurs qui se sont succédé au fil des siècles.

Les éducateurs spécialisés héritent ainsi d’une filiation où l’on croise des philosophes, des pédagogues, des médecins, des biologistes, des psychologues, des religieux, des juristes, des politiciens engagés, des femmes émancipées, des sociologues…

Le métier a été marqué par l’institutionnalisation et l’enchainement des politiques publiques, progressivement impacté par la fin des trente glorieuses et finalement par les restrictions des deux dernières décennies sonnant comme la fin de l’Etat providence.

Parvenus à ce seuil qui soulève à bien des égards de nombreuses promesses et inquiétudes à la fois : désinstitutionalisation, marchandisation, hyperspécialisations, société inclusive, réformes des diplômes, participation des personnes, etc., les éducateurs spécialisés et leurs équipes sont traversés d’incertitude. Vers quoi le métier d’éducateur spécialisé va-t-il évoluer ? Ou bien basculer ?

Plus largement, que comprend chaque éducateur de son histoire, des mouvements contradictoires qui l’environnent et de ses redéfinitions ?

Un métier pratique aussi, où l’action est notamment parole et où la réflexion est sans cesse convoquée, accompagnée d’une inextinguible recherche de sens sur autrui, sur soi, la société et le monde. Les éducateurs en quête de sens fatiguent parfois leur entourage !

Un métier affecté, particulièrement, par la rencontre avec autrui, cet autre à secourir, à aider, à accueillir, à écouter, à accompagner, à rendre capable, à s’autonomiser…

Ce métier n’a eu de cesse de se poser en intrigue, insaisissable et aux contours flous, pris entre ambition et repli. La question de l’identité, la sienne et celle d’autrui, n’a eu de cesse de le traverser.

A l’heure qu’il est, partant de cinquante ans d’existence du DEES, une partie du rêve des précurseurs est devenu réalité, et déjà une nouvelle réforme se profile. Mais plus profondément, l’éducateur perçoit et reçoit les douleurs d’une société où la souffrance n’est que trop présente. Dans cette contemporanéité difficile à saisir, quelles sont les perspectives qui se dessinent ?

Quel serait pour l’éducateur spécialisé, le nouvel horizon porteur de rêve ?

Cette journée d’étude organisée par l’ARIFTS (pour et par des éducateurs) pour fêter le 50e anniversaire du DEES sera ainsi l’occasion de revenir sur le fil du temps sur lequel déambule ce métier, de partager ensemble la réflexion au présent et de penser la suite.

Programme :

Accueil à partir de 9h00

 

9h30-11h00 : Les origines

Brigitte RETAILLEAU

Gérard BOUREAU

Jean-Yves MARTIN-BALNOIS

 

11h30-13h00 : L’actualité

Alain VILBROD

Antoine COUBE

 

REPAS

 

14h30-16h30 : L’avenir

Philippe GABERAN

Stéphane RULLAC

Avec la participation de professionnels de différentes générations

 

TARIFS :

 

- 50€ repas compris

- 35€ repas non compris

- gratuit (sauf le repas) pour les salariés, collaborateurs, adhérents et étudiants de l’ARIFTS.

 

LIEU

 

ARIFTS Site Nantais

10 rue Marion Cahour

44400 REZE

 

CONTACT :

 

Marie GALLARD

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 02-41-48-27-37

 

Télécharger le bulletin d'inscription 

 

Inscription avant le 6 novembre 2017

 

En partenariat avec :  

 

 

Back to top